• 117343 visits
  • 860 articles
  • 54785 hearts
  • 219303 comments

08/01/2018

Voila, je vous annonce que je ferme le blog. Apres tant d'année à etre sur ce blog, je me suis délaissé. J'ai essayé vraiment, j'ai refais tous mes articles, il y a encore des articles hors ligne qui sont à jour dans les news de Nicki. Mais j'en ai vraiment marre. Je continue de soutenir Nicki à travers mon tumblr. Et je reste toujours sur mon blog HiltonParis. Voila merci à tous le monde ici. Merci aux gens qui sont la depuis le debut. Bonne continuation à vous ♥

09/12/2017

------- Voici le clip « The Way Life Goes Remix » avec Lil Uzi Vert et Nicki - Novembre 2017. J'aime assez bien c'est un clip simple pas de quoi ce taper le cul par terre. Petit top pour la tenue, elle est tres sexy. Top pour la perruque. ------- 05/12/2017

-------  Voici le clip   « The Way Life Goes Remix  » avec  Lil Uzi Vert et Nicki - Novembre 2017. J'aime assez bien c'est un clip simple pas de quoi ce taper le cul par terre. Petit top pour la tenue, elle est tres sexy. Top pour la perruque.  -------

-------  Voici le clip   « The Way Life Goes Remix  » avec  Lil Uzi Vert et Nicki - Novembre 2017. J'aime assez bien c'est un clip simple pas de quoi ce taper le cul par terre. Petit top pour la tenue, elle est tres sexy. Top pour la perruque.  -------
-------  Voici le clip   « The Way Life Goes Remix  » avec  Lil Uzi Vert et Nicki - Novembre 2017. J'aime assez bien c'est un clip simple pas de quoi ce taper le cul par terre. Petit top pour la tenue, elle est tres sexy. Top pour la perruque.  -------
Cet été, Lil Uzi Vert dévoilait son album Luv Is Rage 2 sur lequel était présent le très remarqué « The Way Life Goes » qui samplait la chanson « Oh Wonder » du groupe pop londonien Landslide.
Au début du mois dernier, à l'occasion de la sortie d'une version deluxe du projet, un couplet de la Nicki Minaj des grands jours était ajouté sur le remix. Longtemps teasé, le clip de cette collaboration réalisé par DAPS vient finalement de voir le jour. Et la rappeuse en fait voir de toutes les couleurs à son partenaire... Une ambiance un brin masochiste.
Le visuel débute sur un plan de Lil Uzi Vert ligoté à un arbre dans une forêt, avant d'enchaîner sur Nicki Minaj qui rappe couteau à la main dans une cabane en bois. Par la suite, les choses ne s'arrangent pas pour le new-yorkais puisqu'après s'être fait menacer par un pitbull qui lui aboie au visage, il finit enterré à coups de pelles dans un trou. Tout comme son plus gros tube « XO Tour Llif3 », « The Way Life Goes » est grandement inspiré par la relation passée de Lil Uzi Vert avec son ex-girlfriend Brittany Byrd (qui pour info bossait alors pour lui en tant que styliste), d'où la tonalité douce-amère du morceau et ses lyrics pas des plus yolo à la « I wish I never met her ».
-------  Voici le clip   « The Way Life Goes Remix  » avec  Lil Uzi Vert et Nicki - Novembre 2017. J'aime assez bien c'est un clip simple pas de quoi ce taper le cul par terre. Petit top pour la tenue, elle est tres sexy. Top pour la perruque.  -------

18/11/2017

17/11/2017

C'est en ménage à trois avec elle-même que la chanteuse fait la Une de Paper Magazine. « Minaj à trois », titre Paper Magazine sur sa Une consacrée à Nicki Minaj. Sur celle-ci, la star, plus sexy que jamais, apparaît en trois exemplaires dans une mise en scène hyper-érotique. En dessous est inscrit « Break the Internet » (« Casse Internet » en français). Après Kim Kardashian en 2014. C'est la deuxième fois que le magazine utilise cette formule. La première fois, elle avait été employée pour ses deux Unes consacrées à Kim Kardashian, photographiée presque nue par Jean-Paul Goude en 2014. Trois ans après, le magazine recommence avec trois Nicki Minaj, plus provocante que jamais devant l'objectif de Ellen Von Unwerth. Quelques heures avant la publication de cette Une, l'interprète de « Pills and Potion » avait suscité la curiosité de ses fans en publiant une vidéo intriguante d'elle faite de gros plans et de flous savamment montés, pris pendant le shooting. « Son style va parfaitement avec son talent musical »
Drew Eliott, le directeur artistique du magazine, a expliqué ce choix de Une sur le site de Paper Magazine : « J'ai toujours aimé tous les looks que Nicki Minaj a essayés (et elle les a tous essayés). Son style va parfaitement avec son talent musical (...) Un jour, je me suis dis que "Minaj à trois" n'avait jamais été fait (...) Nous avons vu différentes versions de Nicki, de haute couture à séductrice en passant par provocante et tape-à-l'oeil en même temps. Mais on ne les a jamais vues réunies sur un même cliché. Maintenant c'est fait, grâce à notre couverture de la star du rap photographiée par Ellen von Unwerth. Bienvenue à Break the Internet. » Les fans n'ont pas mis longtemps à réagir, soit en étant choqués, ou alors demandant des explications. Un de ses fans s'est directement adressé à elle, réclamant une explication : « Voulez-vous nous expliquer, ma reine ? »

Cela fait maintenant une décennie que Nicki a dévoilé sa première mixtape, Playtime Is Over, qui a établit ses talents de parolière et sa capacité à créer un monde coloré rempli de références urbaines, de voix différentes et de personnages mémorables. Aujourd'hui, 10 ans, trois albums studio, deux rôles dans de grandes productions, plusieurs contrats et plusieurs projets, comme Myx – sa propre marque de vin, et un nombre incalculable d'awards plus tard, nous avons vu Nicki arracher les morceaux de son personnage de Barbie pour exposer un côté plus personnel. Son dernier album, The PinkPrint, a exposé un côté plus vulnérable avec des chansons parlant de relations et d'amour. Nous avons même vu son style changer de manière similaire, échangeant les flamboyantes perruques et les tenues colorées, qui étaient sa marque de fabrique, contre un look plus naturel avec des tons plus simples et de longs cheveux raides. Mais ce qui n'a pas changé depuis le premier jour, c'est le lien qu'entretient Nicki avec son immense fanbase loyale, le Kingdom, un lien qui grandit et se solidifie via les réseaux sociaux et Internet. C'est un lien qui a même changé la vie de ses fans dans le monde réel, comme quand elle a payé certains frais d'inscriptions et autres dépenses scolaires en mai. Et désormais, tandis que ses fans attendent son quatrième album, Nicki s'assure de ne pas nous laisser sans rien. Elle a actuellement deux grosses collaborations grimpant dans les charts : un remix de « The Way Life Goes » de Lil' Uzi Vert, et « Motor Sport » avec Migos et Cardi B. Nous avons récemment parlé avec Nicki de sa relation intime et passionnelle avec le #Kingdom, mais aussi de ses nouvelles musiques, ses prochains rôles sur le grand écran et comment sa manière de penser l'aide à rester cool et calme au milieu du chaos qu'est l'industrie.
Tu es une des artistes les plus actives sur les réseaux sociaux – tu as plus de 80M de followers sur Instagram, 21M de followers sur Twitter, 42M sur Facebook – et tes posts, likes et retweets semblent tous venir de toi. À quel moment trouves-tu le temps de faire tout ça ?
J'ai toujours été très active avec mes fans, et ils s'attendent à ce que je m'adresse à eux quand je poste quelque chose. Ils s'attendent à ce que je leur demande leur avis, et ils sont souvent très excités quand je dévoile quelque chose, parce qu'ils ont la chance de s'exprimer, et j'aime leur donner cette opportunité. Mais à certain moments, je me déconnecte totalement des réseaux sociaux. Je trouve que c'est important de tout désactiver et de se déconnecter de cette « matrice », parce qu'aussi bénéfique cela soit pour ma carrière, c'est aussi malsain pour certaines personnes. Si tu ne sais pas contrôler tes émotions, si tu ne sais pas comment penser avant de t'exprimer, cela peut te mettre dans de beaux draps. Mais les réseaux sociaux restent un point positif de ma vie, parce qu'avant même la sortie de mon premier album, j'étais tout le temps sur Twitter, parlant avec mes fans de chacune de mes chansons sur mes mixtapes. Et rien n'a changé. Je pense que quand les artistes deviennent plus importants, ils ont tendance à être moins présents sur les réseaux sociaux, mais je ne suis pas ce genre d'artistes.

Parle-nous de la fois où tu as décidé de payer les frais scolaires de tes fans, ce que tu as annoncé sur Twitter en mai dernier.
Je ne m'attendais pas à ce que ça fasse la une. C'était tellement impromptu et spontané, mais très explicite quant à la relation que j'entretiens avec mes fans. Tout peut arriver, tout peut être dit. Mes fans n'ont aucun filtre, et je n'en ai pas. Et à n'importe quel moment, vous pouvez voir quelque chose de magique se produire entre nous. J'ai eu l'occasion d'aider certains de mes plus gros fans, et je me suis sentie vraiment, vraiment bien. C'était un des meilleurs sentiments que j'ai ressenti.

J'apprécie le fait que tu sois restée très vague au sujet de ton nouvel album, surtout que les internautes peuvent devenir fous quant aux rumeurs et leaks. Tu gardes le contrôle de tout ça.
Je pense que les vrais fans de musique veulent être surpris, et tout ce qui les intéresse, c'est de savoir si j'ai mûri en tant qu'artiste, et s'ils vont pouvoir s'identifier. Je n'ai pas vraiment grand chose à dire sur l'album, mis à part qu'il est génial et que j'en suis tout excitée.

Parmi les artistes de ta génération, tu es hors pair. Mais est-ce que tu feras, un jour, un équivalent féminin de Watch The Throne ?
Je serais très ouverte à l'idée si j'en ai le temps. Même si, je n'y ai jamais vraiment pensé. La seule personne dont les gens parlaient vraiment pour un album collaboratif, c'est Beyoncé, parce que nous avons fait « ***Flawless (Remix) » et « Feeling Myself », et nous avons chanté sur scène ensemble. Je vois beaucoup de personnes dire « Oh mon Dieu, un album collaboratif entre vous deux, ça serait vraiment génial. » Mais, vous savez, ce sont des paroles de fans qui ne sont que des souhaits. Ils sont loin de la réalité, parce que les musiciens sont à des moments différents de leur vie et de leur carrière, et c'est difficile à réaliser. Je veux dire, récemment, j'étais sur le point de faire une mixtape avec Future, mais moi travaillant sur mon album et lui faisant d'autres projets, c'était difficile – surtout qu'il voulait que l'on soit au même endroit pour enregistrer – parce qu'il était en tournée et j'étais en studio, et notre timing n'était pas synchronisé. Donc même si vous appréciez un artiste et que vous respectez leur travail, c'est très difficile de faire ces projets. Mais quand ça se fait, comme pour Jay & Kanye, c'est vraiment magique.

Parlons de tes films et de ta carrière d'actrice. Est-ce que tu as des projets à faire dans ce domaine dans un futur proche ?
J'aimerais faire plus de cinéma. C'est mon premier amour. Évidemment, la musique prend maintenant une grosse partie de ma vie, mais je suis polyvalente. Actuellement, je ne me vois pas faire quelque chose qui requiert que je sois en tournage pendant six mois, mais je suis toujours ouvert à la discussion quant à un projet. J'ai toujours eu cet amour fou pour le jeu (d'acteur), et ce depuis le lycée. Je jouais souvent dans des pièces de théâtre, et j'ai rejoint une école d'art à Manhattan. Donc je ne peux pas vivre sans ça, mais ça vient en seconde place, après ma musique.

Est-ce que tu as déjà fait passer tes envies d'actrice en premier plan ?
Juste après le lycée, j'ai fait des auditions parce que c'est ce que l'on faisait. Quand tu es diplômée en arts dramatiques, tu as une représentations et les agents viennent te voir. Je me souviens qu'un nombre incalculable d'agents étaient intéressés par moi en dernière année. C'était un nombre anormal. Mais quand je me suis rendu à ces auditions, je me suis vite rendu compte qu'ils y avaient un million de filles comme moi auditionnant pour le même rôle. Vous n'êtes pas spécial. Donc je me souviens m'être dit « Oh, d'accord, ce n'est pas pour les âmes sensibles. On va te fermer beaucoup de portes, tu vas entendre beaucoup de 'non', et tu verras si c'est ce que tu veux vraiment faire. » Je me souviens avoir eu cette conversation avec moi-même, et je n'ai pas continué sur cette voie. J'avais des auditions, mais en dernière année, j'ai arrêté d'y aller et j'ai commencé à travailler, et écrire mes raps.

Est-ce que tu as une routine bien-être ? Tu as toujours été capable de rester calme aux yeux du public. Comment tu gardes ton calme quand les choses sont hors de contrôle ?

Oh, je garde mon calme parce que je suis croyante et que j'ai toujours le dernier mot. C'est le thème même de ma vie. Vous pouvez parier qu'à chaque fois qu'il se passe quelque chose me concernant sur la toile, peut importe la gravité, je suis en arrière-plan à rire. Parce que j'ai une forte relation avec Dieu. Je l'ai regardé réaliser miracles sur miracles dans ma vie. Je l'ai vu mettre hors d'état de nuire toutes les personnes qui se sont dressées contre moi, et c'est hilarant parce que parfois je me dis « Wow. Ils ne savent pas comment ce film va se dérouler? Parce que je le sais. » Mes amis les plus proches, mon équipe et ma famile – nous nous remettons au Seigneur et nous le laissons faire. Et nous savons que Nicki rira la dernière. Et Nicki continuera à avoir du succès parce que je donne trop aux gens qui ne le méritent pas. Et quand vous faite constamment le bien aux personnes qui ne le méritent pas, l'univers n'a pas d'autre choix que de vous le rendre.

J'ai une fanbase loyale qui ne me quitte jamais. Et tout ce qu'ils font c'est de me motiver, croire en moi et se battre pour moi. Donc tout ce qui paraît négatif n'a fait que me transformer en licorne magique. Cette année, je suis encore plus forte. J'ai récupéré tous mes super pouvoirs. Je ne me suis jamais senti aussi puissante, en tant que femme, en tant que rappeuse – je ne me suis jamais sentie aussi invincible.

Et je crois que les gens ont pensé voir la crise nerveuse de Nicki, mais vous ne l'avez pas vu et la verrez jamais. Vous allez continuer de me voir faire la Reine à la Paris Fashion Week tout en m'amusant avec mes meilleurs amis. Toutes mes copines sont présentes dans ma vie depuis plus de 20 ans. Je n'ai pas un cercle d'amis rempli de gens faux et qui disent oui à tout ce que je dis. J'ai mes vrais amis présents dans ma vie depuis le lycée, le CP, le collège. Cela me permet de garder les pieds sur terre et cela me rend heureuse, et quand vous êtes reconnaissant chaque jour, vous devenez réellement invincible. Je vis ma vis en sachant que je mérite ce que j'ai, parce que je suis bonne avec les gens qui ne le mérite pas, ne m'apprécie pas, ont profité de moi, m'ont volé, m'ont menti, toutes ces choses et je n'ai jamais craché sur eux. Je pourrais dire des choses qui changeraient les choses, mais j'aime ma vie. Je me dis que quand vous aimez votre vie, vous n'avez pas à faire de coup bas. Avancez. Je crois en mon talent, je sais qui je suis, et quand vous prenez connaissance de ça, vous n'avez plus qu'à vous asseoir et laisser le monde entier vous suivre. Et je sens que ce nouvel album aura cet effet. Il fera prendre conscience aux gens que Nicki n'ira nul part, que Nicki est réellement qui elle prétend être.

13/11/2017

09/11/2017

------- Découvrez la merveilleuse Nicki Minaj pour le magazine « XXL » - Septembre 2017. Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien. ------- 04/11/2017

 -------     Découvrez la  merveilleuse  Nicki Minaj pour le magazine  « XXL »  - Septembre 2017.     Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien.  -------
XXL Magazine a su, depuis sa création en 1997, s'imposer comme l'une des meilleures sources en matière de Hip-Hop et R&B! Et pour l'occasion de son 20ème anniversaire, le magazine a décidé de réunir 20 rappeurs pour proposer 20 couvertures différentes ! « Choisir les 20 artistes qui gracient notre couverture ne fut pas chose aisée, mais nous avons regardé les rappeurs qui ont évolué au fil des années, qui ont crée des liens avec notre magazine et qui, par mégarde, n'auraient pas fait une seule fois la une de XXL Magazine. Nous avons choisi des artistes qui ont impacté le monde du rap, comme nous espérons avoir impacté celui de nos lecteurs au fil des années. » Peut-on lire sur leur site. Rappelez-vous, Nicki Minaj avait teasé la séance photo sur son Instagram en postant une photo d'elle avec sa tenue en latex, il y a de cela une dizaine de jours! Précisons, bien évidemment, qu'elle est la seule rappeuse présente pour l'occasion. Plus tôt cette année, Nicki Minaj a accompli un énorme pas dans sa carrière en brisant le record d'Aretha Franklin, qui était l'artiste féminine avec le plus d'entrées (76) dans le Billboard Hot 100. Que la reine du Hip-Hop arrache le titre à la reine de la Soul fut un événement marquant sur l'avancé que le rap a pris. Le travail de Nicki est remarquable, ses contributions sont innombrables, et l'empreinte rose qu'elle laisse derrière elle en traçant sa route sera un exemple à suivre pour les futures générations d'artistes.XXL Magazine la suivait depuis ses débuts, mais la rappeuse du Queens a percé et avant même que l'on fasse quelque chose, elle était devenue trop grande pour être en couverture des XXL Freshman Class de l'année 2010. Le mois qui a suivi, Drake et elle étaient en couverture du magazine ensemble. C'était la première fois qu'elle y figurait, et c'était il y a bien longtemps...
Quel est ta couverture préférée de notre magazine ?
Ma couverture préférée serait probablement celle que j'ai partagée avec Drake.
 -------     Découvrez la  merveilleuse  Nicki Minaj pour le magazine  « XXL »  - Septembre 2017.     Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien.  -------
Qui sont les artistes Hip-Hop les plus importants de ces 20 dernières années ?
Je pense que beaucoup d'artistes ont eu une importance pour différentes raisons. Mais en tant que fan de rap, je pense que je peux dire que les gens qui m'ont le plus influencé sont Lil Wayne, Jay-Z, Foxy Brown, Eminem. Je dirais Nas juste parce que je viens du Queens et il nous a fait avancer d'une manière différente. Et Lauryn Hill a toujours eu une place particulière dans mon c½ur en tant que rappeuse. Slick Rick et Doug E. Fresh ont été de grandes influences pour moi en tant qu'adolescente qui tombait amoureuse du rap. Salt-N-Pepa aussi, avec DJ Spinderella, elles représentaient le « Girl Power ». Elles étaient tellement violentes : sexy, mais violentes. J'aimais ça. Et elles venaient du Queens, donc c'était encore mieux. Mais, si on parle d'un point de vue général, c'est Notorious B.I.G. et Tupac Shakur. Si on parlait de manière générale, en matière d'influence, ils ont impacté ma vie et celle de tout le monde. Je me rappelle aussi de ma passion pour la West Coast à une période de ma vie, avant que je me mette à rapper.
 -------     Découvrez la  merveilleuse  Nicki Minaj pour le magazine  « XXL »  - Septembre 2017.     Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien.  -------
Donc, je devrais citer des artistes comme Snoop Dogg et Eazy-E aussi. Oh, et Ice Cube. Je me rappelle quand j'étais en session d'enregistrement pour « Beez In The Trap », je n'avais rien d'écrit sur papier. J'ai entendu l'instrumental, je suis entrée dans la cabine et j'ai fait un peu l'idiote au début. Mais j'ai vraiment cherché l'Eazy-E de « Boyz-n-the-Hood » en moi. Je sais que les deux n'ont peut-être pas de lien, mais c'est l'inspiration que j'ai eu en entrant dans la cabine d'enregistrement. J'ai fait un freestyle pour le refrain de « Beez In The Trap » et il était mon inspiration : Eazy-E, avec son style et sa voix. Donc, je tire mon chapeau à la côte Ouest aussi, parce qu'elle a apporté sa pierre à la musique.
Est-ce que tu penses que les rappeurs aiment se voir en couverture de magazines ?
Je pense que oui. Évidemment. Je veux dire, si tu as grandi avec la culture hip-hop, alors tu as déjà arraché des photos de magazines pour les accrocher au mur. Donc, je pense que l'on a tous eu ce rêve de figurer en couverture de ces magazines. Je pense qu'on le veut tous.
Le hip-hop est mainstream. Billboard le liste comme étant le plus grand genre musical actuellement. Qu'en penses-tu ?
Ce n'est pas une surprise pour moi, parce que le hip-hop a toujours été exclu du reste. Je pense que les gens s'attendent à ce que la culture hip-hop soit crédible et authentique, et tout le monde veut une part d'authenticité. Donc, non, c'est tout à fait logique à mes yeux.
 -------     Découvrez la  merveilleuse  Nicki Minaj pour le magazine  « XXL »  - Septembre 2017.     Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien.  -------
Pourquoi est-ce que le hip-hop est aussi grand en ce moment ? Que penses-tu de ces marques qui n'avaient aucun lien avec le hip-hop mais qui, aujourd'hui, se mettent à genoux pour en faire partie ?
Je ne suis pas surprise que les marques se rangent du côté des artistes hip-hop parce que l'on a atteint des sommets, et nous avons énormément d'influences. Les rappeurs aident à vendre des vêtements, ils influences les ventes sur tout : tout ce que l'on porte, même les grandes marques. Je sais que les gens qui travaillent pour Chanel ont confié à mes stylistes, alors qu'ils récupéraient des affaires pour moi, que peu importe ce que je portais, c'était en rupture de stock. Donc je trouve ça intéressant. Je pense que certains stylistes se pensent au-dessus du rap ou du hip-hop, mais rien n'est plus grand que le hip-hop. Le hip-hop est de loin la plus grande influence sur la vie des gens. Je veux dire, ça peut sembler fou, mais ce que les enfants portent, leur manière de parler, l'argot, la dance, tout.
Quel est ton rôle dans le hip-hop?
Mon rôle est très unique parce que, lorsque mon premier opus est sorti, cela faisait bien longtemps qu'un album de rap féminin soit certifié disque de platine. Il n'y avait aucune grande présence urbaine féminine avant que j'arrive. Donc, mon rôle fut de réintroduire le rap féminin à la culture pop. Je me suis joint à de grandes marques et j'ai pu montrer au monde qu'une rappeuse peut vendre des produits. Que ce soit du maquillage, des rouges-à-lèvres, du vernis, des écouteurs ou d'autres objets. Cela me permettait de dire : « Vous savez quoi ? On a laissé les rappeuses de côte depuis trop longtemps. » Je ne pense pas qu'on ait reçu autant d'acclamations. Je pense que les rappeuses ont toujours eu une influence, mais je pense aussi que je suis arrivée à un moment où les grandes entreprises étaient plus favorables, donc j'ai pu signer énormément de contrats et créer mon business. Sur mon premier album, j'avais des collaborations avec Eminem et Kanye. J'ai figuré sur l'album de Kanye en collaborant avec Jay-Z. J'ai eu tellement de grands noms sur cet album. Je pense qu'aucune autre rappeuse ne l'ait fait avant : que tous ces gens, ces grands artistes, soient recrutés par mes soins, et que je leur donne mon approbation. Je me rappelle lorsque j'écrivais un couplet pour « Roman's Revenge » et que je l'envoyais à Eminem, il m'en envoyait un autre. C'était comme une compétition. C'était amusant. Je pense que tous ces grands rappeurs m'ont traité avec respect en tant que MC. Ils m'ont pris au sérieux. S'ils figuraient sur une chanson avec moi, ils savaient qu'ils devaient y aller fort. Donc, je suis très fière d'amener ça au « rapgame » en tant que femme.
Que penses-tu du rôle d'XXL dans le hip-hop ?
XXL Magazine a toujours eu un rôle important. Ils ont toujours eu les « Freshman ». Je veux dire, Drake et moi n'avons pas gracié la couverture des « Freshman », mais nous avons eu droit à notre propre couverture. Je vois la manière dont les jeunes rappeurs aspirent à être en couverture de ce magazine. Et pour les plus anciens, c'est toujours excitant qu'on nous le propose. « Est-ce que tu pourrais être en couverture ce mois-ci ? » ou encore « On aimerait rédiger un papier sur toi. » Je trouve que ça rend n'importe qu'elle artiste, qu'il rappe, qu'il chante, ou peu importe, ça te rend juste fier. XXL Magazine est toujours resté crédible et c'est super.
Quel est la clé de ta longévité ?
La clé ma longévité, je pense qu'il y en a tellement. Je ne pense pas qu'il y ait un truc en particulier. Je pense que c'est une soupe dont le goût est relevé avec un peu de magie; il n'y a pas de recette. J'ai l'impression que les vraies stars sont nées comme ça. Nombreuses sont celles qui viennent et qui partent de l'industrie, et tu te dis « woah ». Je ne sais pas. Je ne pense pas qu'il y ait de règles à la longévité, vous voyez? C'est quelque chose qui arrive. Quand tu débarques et que la culture croit en toi, connait ton histoire, la comprend et s'y reconnaît, les gens ont tendance à te soutenir pour te pousser à grandir.
Où te vois-tu dans 20 ans?
Dans 20 ans? Bonne question, mais je ne sais pas. Mariée avec des enfants, évidemment. Dieu sera toujours dans mon c½ur, et je continuerais de partager amour et joie.
Où vois-tu le hip-hop dans 20 ans ?
Je pense qu'il y aura plus de milliardaires. Si on est intelligent, je sens qu'il y aura plus de milliardaires dans le milieu. Très chers rappeurs, soyez intelligent en plaçant votre argent. Payez vos taxes.

------- • Découvrez Nicki Minaj pour le magazine « New York Times » - Septembre 2017. Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien. ------- 04/11/2017

 -------   • Découvrez  Nicki Minaj pour le magazine  « New York Times »  - Septembre 2017.     Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien.  -------
Nicki Minaj enchaîne les couvertures de magazine ! Après Dazed ou encore XXL Magazine, la rappeuse gracie la couverture du T Magazine (un des nombreux magazines du New-York Times) dans le cadre de leur thème « The Greats », le tout dans un style épuré, sobre et très artistique. Photographiée par le portraitiste français Patrick Demarchelier, l'interprète du hit « Rake It Up » se livre dans une interview très centrée sur son quatrième album, un opus qui sait se faire attendre. Découvrez sans plus tarder l'intégralité de l'interview réalisée par Roxane Gay ci-dessous : Le jour où j'attends à l'entrée du Ritz-Carlton du côté de Battery Park City pour rencontrer Nicki Minaj est le même jour du commencement de la New-York Fashion Week. Je suis en avance, et je regarde les stylistes pousser d'énormes chariots de vêtements de marques en dehors de l'ascenseur. J'apprendrais par la suite qu'ils étaient destinés à habiller Nicki Minaj, et de la part d'Alexander Wang. Dans le hall d'entrée de sa suite, il y a un autre tas de vêtements. Encore plus loin, un grand coiffeur s'occupe de coiffer une perruque blonde platine. Il porte un ensemble fascinant qui comporte un pantalon en cuir, une description qui ne rend pas honneur à ce pantalon car il est fabuleux. Il brosse la perruque avec tant d'attention, tant d'amour que pendant une seconde, j'ai voulu être une perruque. À quelques mètres de là se trouve une maquilleuse qui range et trie différents outils de maquillage sur une table. Tout le monde discute dans un murmure étouffé. Quand Nicki Minaj entre d'une chambre adjacente, c'est un petit bout de femme portant un peignoir blanc, le visage démaquillé. Après s'être salué avec une légère poignée de main, elle me demande si ça me dérange qu'elle s'applique de l'eye liner. Elle ne me le demande pas vraiment, et je ne bronche pas. Elle s'assied dans sa chaise prévue à cet effet, la maquilleuse applique le célèbre trait sur les yeux deNicki Minaj en exagérant son regard félin. Je suis étonnée par le nombre de personnes qu'à Nicki Minaj à son service. Je rencontre aussi son manager, ainsi que son assistant personnel – qui sont deux personne différentes – en plus de son styliste. Dans le hall extérieur à la suite patiente un couturier, ainsi qu'un petit nombre de personnes heureux d'accompagner Nicki Minaj.
 -------   • Découvrez  Nicki Minaj pour le magazine  « New York Times »  - Septembre 2017.     Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien.  -------
Elle est le centre gravitationnel de nombreux professionnels, et elle porte très bien ce rôle. ne fois ses yeux faits, Nicki Minaj s'assied dans le fauteuil proche au mien, arrangeant sa robe de chambre à sa guise. Il y a une certaine souveraineté dans sa manière de s'asseoir. Le fait qu'elle porte une robe de chambre est hors contexte. Mais une reine reste une reine. Un styliste lui propose deux options vestimentaires pour les événements prévus ce soir-là – un dîner ainsi que le lancement d'un livre. On lui montre une robe brillante et transparente avec une longue traîne, une magnifique robe noire et blanche en cuir de Balmain, et tout un tas d'options. Je m'émerveille devant le luxe d'avoir une garde-robe humaine. Finalement, Nicki Minaj se tourne vers moi, m'accordant toute son attention, et me dit « Voulez-vous commencer ? » comme si, tout ce temps, elle m'attendait. Je veux applaudir avec reconnaissance. Yasss queen, comme on dit. Tout le long de sa carrière, Nicki Minaj a su montrer une certaine discipline et intelligence qui se fait rare parmi les autres pop stars de sa génération. Elle a ce que l'on appelle le « facteur x », qui est ce truc qu'on ne peut décrire. Onika Tanya Maraj est née à Saint James, en Trinité-et-Tobago, en 1982, avant d'émigrer vers le Queens dans New-York avec sa famille, à l'âge de 5 ans. Elle a commencé sa carrière musicale en chantant avec différents rappeurs et travaillant à côté. Quand elle était serveuse, elle écrivait constamment dans le carnet qui lui servait à prendre des commandes. Il y a un rire authentique qui s'échappe de sa bouche en repensant à tout ça.« Je prenais les commandes des clients, puis un couplet me venait en tête à cause de ce qu'ils portaient, ce qu'ils disaient ou faisaient, et je courrais vers les cuisines pour l'écrire, le ranger dans la petite poche de mon tablier, et j'avais tous ces morceaux de papiers qui traînaient autour de moi avec des raps écrits dessus. » Depuis ce jour, sa carrière fut un exemple de réussite. En 2009, elle fut la première femme à signer chez Young Money, le label fondé par Lil Wayne. Trois mixtapes et trois album studios – « Pink Friday » en 2010, « Pink Friday : Roman Reloaded » en 2012 et « The PinkPrint » en 2014 – et, en mars 2017,Nicki Minaj dépasse Aretha Franklin en devenant l'artiste féminine avec le plus de chansons classées dans le Billboard Hot 100, un record tenu par Aretha Franklin pendant 40 ans.
 -------   • Découvrez  Nicki Minaj pour le magazine  « New York Times »  - Septembre 2017.     Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien.  -------
Elle est le genre rare d'artiste urbaine qui a su, et ce de manière subtile et réussie, se mêler à la pop music. Nicki Minaj, M.I.A. et Madonna ont interprété leur single « Give Me All Your Luvin » lors de l'édition 2012 du Super Bowl. Quelques jours plus tard, elle chantait seule aux Grammy Awards. Son titre dance « Starships » fut certifié 6x disque de platine. Elle a même collaboré avec Ariana Grande sur le titre « Side To Side », et alors que le duo fut inattendu à cause de l'image de Ariana Grande, le titre fut certifié 3x disque de platine. Nicki Minaj ne calme pas son style ou sa sexualité. Parfois, quand je rêvasse, je repense à sa phrase « dick bicycle » et « Si tu veux un plan à trois, j'ai un tricycle » issu de ce titre, car c'est tellement intelligent, drôle et vulgaire, mais aussi tellement vrai, car la chanson est décrite comme étant à propos de « chevaucher jusqu'à ce qu'on soit fatigué ». Nicki Minaj est aussi tombée malade. Quand nous nous sommes rencontrées, elle venait de rater une répétition pour un show au défilé de Philipp Plein à cause de cette maladie, et elle se soigne avec des siestes et des médicaments. Prendre l'avion jusque New-York ne l'a pas aidée. Nicki Minaj était à Miami (où elle passe le plus clair de son temps), travaillant sur son quatrième album studio, avec un titre qui est, pour le moment, un secret bien gardé mais qui est « super super iconic ». Cette maladie l'empêche d'aller en studio – l'air conditionnée se lançant, se coupant, se lançant à nouveau – un cycle vicieux du climat. Nicki Minaj n'a finalement passé que deux jours en studio, pendant une des ces sessions où elle était capable « D'écrire, enregistrer et réécouter tout en étant excitée de faire ces trois choses. » Cela lui a pris longtemps d'atteindre ce stade, Nicki Minaj confie, et désormais, « J'arrive à m'imaginer le style qu'aura cet album. Je sais ce qu'il symbolisera pour mes fans. Cet album représente tout dans ma vie, et c'est moi étant réellement heureuse et authentique. C'est presque comme fêter quelque chose. Mon dernier album, The PinkPrint, était un peu comme mon journal intime, fermant le chapitre de certains passages de ma vie, ne sachant même pas si j'étais heureuse ou triste de commencer une nouvelle histoire. J'écrivais sur le fait que je doutais. Désormais, je peux vous expliquer avec certitude ce qu'il s'est passé durant les deux dernières années de ma vie. Je sais qui je suis. Je fais découvrir Nicki Minaj avec cet album, et je l'aime. » L'image publique de Nicki Minaj et ses apparences sont parfaitement gérées. Les médias l'ont attaquée sur sa vie professionnelle et personnelle, et je me retiens de lui poser des questions sur son ex Safaree Samuels, qui apparaît dans
 -------   • Découvrez  Nicki Minaj pour le magazine  « New York Times »  - Septembre 2017.     Traduction faite par le site HNM. Merci pour se travail dure. J'adore assez les photos, c'est assez simple mais cela lui va tellement bien.  -------
« Love & Hip Hop », une émission de télé-réalité sur l'industrie musicale, ou encore si elle laissera une chance à Drake. Je ne pense pas que, quiconque autre que son cercle fermé, connait la vraie Nicki Minaj. Son personnage est étoffé par un catalogue fascinant d'alter egos, incluant Harajuku Barbie (une fashionista obsédé par du rose, et son personnage le plus présent), Nicki Teresa (connue comme « La Soigneuse ») et la sexuellement explicite Nicki Lewinsky – Il y a même un homme, Roman Zolanski, une version exagérée de Nicki Minaj elle-même. Elle a une gamme vocale qui peut passer d'une voix aiguë à un grognement en quelques phrases. Autant dans la musique que dans les conversations normales, elle aime jouer sur les accents, donnant vie à un accent de filles de Los Angeles, ou encore un patois des îles. Pendant notre temps passé ensemble, elle passait plusieurs fois d'un accent britannique à sa voix normale sans effort quelconque. En public, elle porte souvent un maquillage dramatique, des tenues dramatiques et une panoplie de perruque, qu'elle décrit comme étant son moyen de faire son show, sur scène et en dehors. Il n'y a pas un moment durant notre conversation où elle ne fait pas preuve d'auto-conscience. Elle s'arrête brièvement avant chaque réponse à mes questions, comme si elle calculait chaque chose à dire. À la fin de notre interview, je reste impressionnée par son intelligence et sa férocité. Mais elle est au sommet de l'amusement lorsqu'elle parle de musique, et elle pense à la musique d'une manière complexe et profonde. Elle a de fortes opinions sur ce qui est important pour être un bon rappeur : « Est-ce que tu as l'air intelligent? Est-ce que ton flow est fluide? Est-ce que tu es aux commandes de ton instrumental? Je fais attention à ce genre de choses. » Jay-Z, Lil Wayne, Foxy Brown – « Ce sont les 3 que je garde en tête quand il s'agit d'écrire, parce qu'ils m'ont tant influencé. J'ai l'impression d'être une partie de chacun d'eux. » Je suis curieuse de savoir qui est-ce que Nicki Minaj pense avoir influencée. Elle m'a dit qu'il y a environ 2 ans, Kanye West lui a dit « Chaque meuf que j'entends rapper, je peux entendre Nicki dans leur flow. Je n'ai pas demandé qui, mais c'était un bon compliment. Parce que parfois, tu penses être le seul à entendre ce genre de choses. » J'ai l'impression que Nicki Minaj est sur le point de passer un cap important dans sa carrière, et elle le sait. « Je n'ai jamais été aussi inspirée, excitée et libérée depuis l'époque où j'ai sorti mon premier album pour un label. » Dit elle. Elle est aussi très réfléchie dans son évolution en tant qu'artiste. Je lui demande si la transition de mixtape à album compromet la joie de créer, et elle me répond « Oui, parce que... Les artistes les font eux-même. Je ne vais pas blâmer les labels. Tu penses trop. Alors que quand tu fais ton truc, tu as l'impression d'être toi-même, de pouvoir être fou. Quand tu commences à travailler avec un label, tu commences à penser de faire plus. Je voulais retourner à un stade où je ne pensais pas trop. Parfois, faire simple, c'est tout aussi bien. » Plus confiante et faisant confiance à ses instincts, je lui ai demandé ce que ça lui avait demandé pour se mettre dans un tel état d'esprit. « Je crois de tout c½ur à un don. » Mais cette reprise en main ne fut pas simple. « Parfois, je me réveille et je me dis que je ne sais pas si je peux continuer à faire ça, vous voyez? J'ai vécu ces moments. J'ai eu cette période de doute où je me suis demandée si j'étais assez bonne? » Mais elle croit dans son habilité à « Supporter ce qui détruirait une fille normale. » À ce point dans sa carrière, Nicki Minaj est capable de se réconcilier, en quelque sorte, avec ses soucis. « J'aime, d'une certaine manière, le fait que j'ai dû traverser autant de moments difficiles dans ma vie parce que je trouve que je le mérite. » Elle est franche sur ce qu'elle a dû vivre. « J'ai eu tellement de choses qui n'allaient pas au début: être noire, une femme, une rappeuse. Peu importe le nombre de fois que je collabore avec le rappeur favori de tout le monde, la culture ne veut jamais me donner ce qui m'est dû en tant que rappeuse, en tant que parolière. Je dois faire mes preuves une centaine de fois, alors que les mecs qui sont arrivés en même temps que moi ont reçu le mérite plus rapidement, sans qu'on se pose de questions. » Je suis sous le choc de ces révélations parce que j'ai entendu les mêmes paroles venant de femmes dans une industrie dominée par les hommes – ce qui fait que leur endurance et leur persévérance contribue à leur talent. Mais, au-dessus de tout, Nicki Minaj a continué parce qu'elle contrôle son travail. Ni son travail ou son succès ne sont un accident. Après avoir fini de discuter, et tandis que je sors, il y a encore plus de gens devant la suite, attendant de pouvoir la voir. Elle reste aux commandes du navire.